Créer un site internet

Meilleur Abonnement IPTV

IPTV, le football sans chaînes

Pour certains gangsters des internet, nul besoin de cumuler un abonnement à Téléfoot, RMC Sport, Canal + et beIN Sports pour regarder à volonté la Ligue 1, la C1 comme les championnats étrangers. Une simple application ou un boîtier IPTV suffisent aujourd'hui pour se gaver de football, pour un prix défiant toute concurrence, mais en toute illégalité. Un phénomène dont le succès illustre le fossé qui se creuse entre les ayants droit et des fans de foot excédés par une offre télévisuelle de plus en plus onéreuse et morcelée.

Les dingues de foot l'ont bien compris, il faut vivre avec son temps. L'année dernière, Hadopi, l'autorité chargée de la protection des droits sur Internet, publiait les résultats d'une étude sur la consommation illicite de programmes TV en direct sur la seconde moitié de l'année 2018, marquée notamment par la Coupe du monde. Bilan : près d'un quart des Français verserait dans l'illégalité pour regarder la téloche. Entre le streaming et les réseaux sociaux, les moyens ne manquent pas. Surtout qu'un petit nouveau, l'IPTV (Internet Protocole Television), a décidé de se faire une place de choix dans le monde du piratage.

« Ce n'est pas encore le volume de piratage le plus important en France, qui reste une terre de streaming, pointe Caroline Guenneteau, la directrice juridique de beIN Sports. Mais on sait que c'est déjà très présent dans les pays du Maghreb et que ça vient doucement chez nous, où c'est amené à s'intensifier. Le streaming pourrait bientôt se faire dépasser par l'IPTV, c'est une menace très sérieuse. » En 2018, 5% des Français utilisaient les fameux boîtiers ou applications d'IPTV, selon cette même étude. Celle-ci précise que 54% d'entre eux se sont désabonnés d'une offre payante après avoir souscrit à une offre illégale, ou encore que 69% des adeptes de l'IPTV ont commencé à s'en servir en 2018. Une sacrée explosion.

Hype et TV

Une nouvelle tendance qui doit son succès à deux éléments : la facilité d'installation et d'utilisation de l'outil. Pas besoin d'être un geek ou un bidouilleur professionnel pour se lancer dans l'IPTV. « Je suis nul en informatique, mais il y a zéro difficulté et c'est accessible facilement, explique Martin, 28 ans et utilisateur comblé depuis l'été 2019. J'ai payé 30 euros pour un abonnement d'un an via PayPal, avant qu'on ne m'envoie un mail me permettant de télécharger l'application ou de prendre le boîtier. Et c'est hyper complet, tu trouves toutes les chaînes que tu veux ! » Même son de cloche chez François, qui a failli céder aux sirènes de l'IPTV cet été : « J'ai été en coloc’ avec un gars qui avait le boîtier il y a deux ans, je l'ai beaucoup utilisé. L'immense avantage, c'est qu'il y a tout. » Meilleur Abnnement IPTV

Pour un coût annuel oscillant entre 30 et 100 euros en fonction des offres, les voraces de ballon rond peuvent avaler des matchs par dizaine, en zappant entre beIN Sports, RMC Sport, Canal + ou encore Téléfoot. Le tout avec une qualité d'image souvent impeccable. « Au départ, je craignais les bugs, les coupures. C'est un peu ce qui me retenait, enchaîne Martin. Mais avec la fibre, ça ne lague quasiment jamais. Je peux parfois avoir deux ou trois secondes de retard sur le direct, mais c'est tout. Tu n'as même pas le temps d'être spoilé par les potes sur Messenger. » De quoi effrayer les diffuseurs, à commencer par les petits nouveaux comme RMC Sport ou Téléfoot, raillés pour les problèmes techniques qui ont pu entraver leurs débuts. « Il faut avouer que le système en plug and play de l'IPTV, ça marche très bien. C'est très efficace, souffle Caroline Guenneteau. Je suis désolée de le dire, mais c'est à croire que ça fonctionne mieux qu'un système légal. » IPTV France